Remises sur quantité

Bonjour,

Nous poursuivons nos efforts pour vous proposer des prix toujours plus bas et en corrélation avec les quantités que vous commandez.

Vous trouverez sur le site www.hortisologne.com à la page vente en quantité fraisiers nos prix concernant les fraisiers en barquette de 6 plants.

Vous trouverez sur le site www.hortisologne.com à la page vente en quantité fruitiers nos prix concernant les fruitiers en conteneur de 1,6 litre.

Nous vous souhaitons de bonnes affaires et un beau jardin.

Évènement sportif en pleine nature

Bonjour,

Amoureux du jardin vous êtes certainement aussi des amoureux de la nature.
Comme tous les ans, Horti Sologne est partenaire d’un évènement majeur qui se déroule dans la forêt de Chambord. La piste des lucioles réuni de très nombreux sportifs qui courent de nuit à la lumière de leur lampe frontale au beau milieu de la splendide forêt de Chambord.

Ces courses (en effet il y a plusieurs parcours de différents niveaux de difficulté) sont une opportunité rare de parcourir de tels lieux en osmose complète avec son environnement.

L’évènement 2016 a eu lieu et les amateurs ont confirmé le succès grandissant de cette formule.

Lien : http://www.lapistedeslucioles.com/

Les fraisiers

Les fraisiers 

La fraise est un fruit si appétissant qu’il n’est pas besoin d’être gourmand pour vouloir en récolter dans son propre jardin. Pas besoin non plus d’être un jardinier confirmé pour réussir cette culture.
Pour commencer il convient de bien identifier vos besoins et donc d’acheter les variétés qui répondront à vos désirs.

Bien choisir ses variétés de fraise : 

Vous voici donc en rayon dans le magasin devant la large gamme qui vous est proposée. Pour obtenir une récolte depuis les premiers rayons du soleil de mars jusqu’aux frimas d’automne il faudra choisir :

– Une variété précoceArticle fraise cirafine [500x 500]
– Une ou deux variétés productives remontantes ou non
– Un variété tardive et résistante

Vous allez donc vous aider des étiquettes piquées sur les barquettes pour réaliser une sélection adaptée.
Il faut savoir qu’une quantité de 24 plants de fraisier suffit à fournir les besoins journaliers d’un foyer de trois à quatre personnes. Si vous êtes plus nombreux ou bien plus gourmands n’hésitez pas à planter un peu plus; De même si vous souhaitez cuisiner régulièrement des pâtisseries.

Vous pouvez aussi consulter ici notre tableau récapitulatif des caractéristiques des dix huit variétés de fraisier produites dans nos serres.

Quand planter ses fraisiers ? Quelle est la meilleure période pour planter ses fraisiers ?

Les fraisiers peuvent être plantés indifféremment au printemps ou en automne.
A l’automne, une plantation au plus tard début novembre permettra une récolte à partir d’avril l’année suivante. (mars pour les variétés précoces plantées sous abri). Cependant une plantation dès la mi-août permet de récolter dès la fin septembre jusqu’aux gelées.

Comment planter ses fraisiers ? Dans quel sol et à quelle distance ?

Tout d’abord le terrain doit avoir été ameubli soit en bêchant soit en le retournant avec un engin mécanique. Une profondeur de 25 cm permettra aux racines de bien se développer. Un sol riche en éléments nutritifs sera nécessaire car le fraisier est une plante gourmande. Aussi vous en profiterez pour y incorporer des matières organiques (fumier, humus, guano, etc…)
Ensuite tracer des rangs espacés de 50 cm. Sur ces rangs les plants seront repiqués tous les 30 cm.
Certains jardinier créent ces rangs légèrement en butte afin que les fraises ne soient pas cachées sous le feuillage car une bonne ventilation protège des maladies cryptogamiques (pourriture entre autres).
Toujours planter une motte humide ! Si la motte est trop sèche, alors trempez la une minute dans un seau d’eau.
Il ne faut pas enterrer le collet du fraisier mais il doit encore moins dépasser de la terre.


Une fois tous les plants en terre, vous mettrez un peu d’eau à chaque pied. Un arrosage est toujours nécessaire après la plantation car cela permet à la terre de venir se coller aux racines et la reprise s’en trouve facilitée.

Attendez que les pieds soient gorgés de fruits pour apporter un engrais spécial fraisier.Article fraise magnum barquette [500x 500]
En outre il conviendra de passer une fois par semaine pour ôter les herbes indésirables.
Tout au long de la culture vous pouvez protéger vos plants des maladies en utilisant un produit bio sans danger pour la récolte comme le purin d’orties.

Comment tailler ses fraisiers ?

A un certain stade de développement, le fraisier laisse pousser de longues tiges au bout desquelles se développe un petit plant. Ce plant s’appelle un stolon. Il s’agit pour la plante d’un moyen de reproduction par marcotte aérienne. Ce stolon doit être retiré pour que le fraisier concentre sa sève dans les fruits.


Si vous le laissez, il va créer un nouveau pied de fraisier et comme tous les pieds produisent chacun beaucoup de stolons votre jardin sera bientôt envahi.

Nous vous remercions de nous suivre et de nous faire confiance. Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles et nous vous donnons rendez vous dans les semaines qui viennent pour un prochain article.

Pour consulter nos conseils de culture afin de bien planter les fraisiers, vous pouvez visualiser la vidéo conseil en cliquant ou en recopiant le lien ci après :

Les pensées et les violas

20151103_0906 pensee fleur detail neon violet [1024x768]

Les pensées et les violas :

Les pensées et les violas sont des plantes bisannuelles (automne et hivers) qui se comportent très bien au jardin et dans les jardinières sur nos balcons.

Ce sont des grandes classiques des plantations d’automne en raison même de leurs qualités nombreuses et leur caractère très florifère..

Il existe de nombreuses variétés et coloris. Rendez-vous en point de vente pour faire votre choix. Certains coloris sont unis quand d’autres sont bicolores, en nuances ou encore avec un cœur de couleur différente.
Il y en a pour tous les goûts aussi, choisissez la couleur qui est en accord avec votre humeur du moment.

Bien choisir ses variétés : 

Vous voici donc en rayon dans le magasin devant la large gamme qui vous est proposée. Pour obtenir des massifs aux couleurs chatoyantes mixez des couleurs chaudes ensemble ou bien mélangez des coloris aux teintes plus froides avec des variétés au blanc éclatant.20160304_0841 trio de pensee E12 Brasilia [1024x768]

Les violas ont des fleurs nombreuses et petites alors que les pensées arborent de très grandes fleurs. Ces deux espèces produisent des fleurs depuis la fin de l’été sans discontinuer jusqu’au mois de mars; Date à laquelle nous commencerons à leur substituer des plantes annuelles pour préparer les massifs d’été.

Il faut savoir qu’une densité de 10 plants au m² permet un décor qui couvrira le sol en quelques semaines. Pour une  jardinière de 40 cm 8 plants suffiront pour un résultat dense et rapide.

A Horti Sologne toutes nos violas et pensées sont produites dans nos serres ainsi que toutes nos bisannuelles.

Quand planter ses bisannuelles ? Quelle est la meilleure période pour planter ses pensées ?

Les pensées (et en général toutes les bisannuelles) peuvent être plantées dès la fin du mois d’août.
Pour une plantation en pleine terre il est possible de commencer dès la mi-août. Mais si on n’est pas pressé ou bien si on souhaite profiter de ses annuelles pendant tout le mois de septembre, il est possible de planter jusqu‘en octobre.
Nous éviterons les plantations plus tardives car il est nécessaire que les plantes puissent se développer un peu avant les gelées.

Comment planter ses pensées et violas ? Dans quel sol et à quelle distance ?

Les bisannuelles dans leur ensemble s’accommodent bien de tout type de sol, cependant un sol riche et meuble est préféré pour un très bon résultat.
Tout d’abord le terrain doit avoir été ameubli de façon manuelle à l’aide d’une bêche ou bien en le retournant avec un engin mécanique mais pas trop profond. Une profondeur de 15 à 20 cm permettra aux racines de bien se développer. Un sol riche en éléments nutritifs sera nécessaire car la pensée est une plante à pousse rapide gourmande en nutriments. Aussi vous en profiterez pour y incorporer des matières organiques (fumier, humus, guano, etc…) et un engrais spécial fleurs.
Les plants seront repiqués tous les 10 à 15 cm en massif ou sur une rangée en bordure.

Il convient de toujours planter une motte humide ! Si la motte est trop sèche alors trempez la une minute dans un seau d’eau.
Il ne faut pas enterrer le collet il vaut mieux planter au niveau du sol.
Pour protéger vos fleurs des maladies cryptogamiques auxquelles elles sont sensibles vous éviterez les arrosages trop copieux et trop fréquents.

Une fois tous les plants en terre, vous mettrez un peu d’eau à chaque pied. Un arrosage est toujours nécessaire après la plantation car cela permet à la terre de venir se coller aux racines et la reprise s’en trouve facilitée.

Attendez que les pieds soient bien développés avec plusieurs fleurs pour apporter un engrais spécial fleurs.
En outre il conviendra de passer une fois par semaine pour oter les herbes indésirables.
Tout au long de la culture vous pouvez protéger vos plants des maladies en utilisant un produit bio sans danger comme le purin d’orties.

Comment tailler ses pensées ?

Quand vos pieds de pensées et violas commenceront à bien recouvrir le sol vous ôterez les premières fleurs fanées et desséchées.

Quand les premiers froids arriveront pas besoin de protéger car ces plantes résistent bien au gelées moyennes en pleine terre. En jardinières il faudra veiller à ne pas geler les racines lors d’épisodes de grand froids.20151103_0833 pensee fleur rouge ecarlate detail [1024x768]

Nous vous remercions de nous suivre et de nous faire confiance. Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles et nous vous donnons rendez-vous dans les semaines qui viennent pour un prochain article.

Les asperges

Bandeau asperges [750 x 125]

L’asperge est un met de gourmet si fin et si simple à cultiver qu’il n’est pas besoin d’être spécialiste pour vouloir en récolter dans son propre jardin. Pas besoin non plus d’être un jardinier confirmé pour réussir cette culture. Vous aurez juste besoin de surface et de patience.
Pour commencer il convient de bien identifier vos besoins et donc d’acheter les variétés qui répondront à vos désirs.

Bien choisir ses variétés : 

Vous voici donc en rayon dans le magasin devant la large gamme qui vous est proposée. Pour satisfaire une cuisinière généreuse et créative il faudra choisir :

– Une variété blanche à chair tendre
– Une variété verte
– Une variété violette

Vous allez donc vous aider des étiquettes présentes sur les filets de griffes pour réaliser une sélection adaptée.
Il faut savoir qu’une quantité de 20 plants à 30 d’asperges suffit à fournir les besoins journaliers d’un foyer de trois à quatre personnes. Si vous êtes plus nombreux ou bien plus gourmands n’hésitez pas à planter un peu plus; De même si vous souhaitez inviter régulièrement des amis autour d’une bonne table.

Quand planter ses asperges ? Quelle est la meilleure période pour planter ses asperges ?

Les asperges doivent être plantées en fin d’hiver. (idéalement de fin février à mi avril)
Une plantation de griffes de 2 ans permettra une récolte à partir du début mai deux ans plus tard.
Une plantation de griffes de 3 ans permettra une récolte à partir du début mai l’année suivante. Ne pas trop récolter la première fois pour ne pas épuiser le pied trop tôt. (la date de récolte peut varier en fonction des conditions d’ensoleillement).

Comment planter ses asperges ? Dans quel sol et à quelle distance ?

Éviter les sols non drainants. Tous les autres types de sols conviennent.
Tout d’abord le terrain doit avoir été ameubli soit en bêchant soit en le retournant avec un engin mécanique. Une tranchée profonde de 30 cm et large de 50 cm est nécessaire. Labourer le fond de celle ci permettra aux racines de bien se développer.Vous en profiterez pour y incorporer des matières organiques (4kg/m²).

Ensuite tracer des rangs espacés de 1,80 m. Sur ces rangs les plants seront repiqués tous les 60 cm.
Certains jardiniers posent des piquets pour mieux identifier les emplacements des pieds quand la butte est formée. Plantez les griffes des que vous les aurez acheté afin qu’elles ne se déshydratent pas. (pour autant la griffe se conserve très bien si elle est à l’ombre et à l’abri de la chaleur)
Posez les sur une une petite butte à l’intérieur de la tranchée. Recouvrez de 5 cm de terre maximum. Puis ensuite, au fur et à mesure du développement de la plante, vous recouvrirez les pieds de plus en plus jusqu’à obtenir une butte.

Une fois tous les plants en terre, vous mettrez un peu d’eau à chaque pied. Un arrosage est toujours nécessaire après la plantation car cela permet à la terre de venir se coller aux racines et la reprise s’en trouve facilitée.


Récolte :

Attendez que les pousses pointent sous la surface de la butte (la terre se craquèle à cet endroit) pour les cueillir à l’aide d’une gouge.Article asperge super argenteuil [500x 500]
La récolte se fera au moment le plus proche possible de celui ou les asperges seront cuisinées. mon grand père disait souvent : ” Une asperge est bien plus gouteuse lorsqu’elle est cueillie quand l’eau de cuisson est sur le feu”.
Les variétés blanches se récolte tous les jours et les vertes et les violettes deux à trois fois par semaine.

Entretien, conseils de culture :

Il conviendra de passer une fois par semaine pour ôter les herbes indésirables.
Tout au long de la culture vous pouvez protéger vos plants des maladies en utilisant un produit bio sans danger pour la récolte comme le purin d’orties.

Comment tailler ses pieds d’asperge ?

Après avoir récolté pendant six semaines vous laisserez les prochaines pousses se développer. La plante doit poursuivre son cycle et développer son joli feuillage plumeux, aussi ne pas trop épuiser le pied est impératif pour la longévité de son aspergeraie. Une durée de vie de l’ordre de 10 à 12 ans est généralement constatée.

Quand la partie aérienne de la plante sera sèche vers la fin de l’été vous passerez tailler tout ce qui dépasse de la butte en laissant 5 cm dépasser de la terre. Tous les automnes vous ouvrirez les buttes pour répandre un engrais organique 4kg / m².

Nous vous remercions de nous suivre et de nous faire confiance. Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles et nous vous donnons rendez vous dans les semaines qui viennent pour un prochain article.

Les tomates

La tomate est l’amie fidèle du cuisinier. C’est un légume fruit qui se présente sous diverses formes pour autant d’usages. Tous les gourmands connaissent bien ce légume qui enchante nos assiettes toute la belle saison. Catégorie greffes [500x 500]Aussi, il est très courant de constater que le jardinier débutant sélectionne la tomate parmi les premiers légumes à produire dans son propre jardin. Mais heureusement nul besoin d’être un jardinier confirmé pour réussir cette culture.
Pour commencer il convient de bien identifier vos besoins et donc d’acheter les variétés qui répondront à vos désirs; Et le choix est grand ! De la tomate apéritive aux variétés anciennes en passant par les grosses rouges à farcir.

Bien choisir ses variétés :

Vous voici donc en rayon dans le magasin devant la large gamme qui vous est proposée. Pour obtenir une récolte précoce et qui comblera les besoins du (de la) cuisinier(ère) il vous faudra choisir parmi les catégories suivantes:

– Une variété précoce
– Une ou deux variétés de mini fruits pour l’apéritif : cerises, poires, rouges ou jaunes.
– Une variété à gros fruits réguliers pour farcir : rouge et/ou jaune.
– Une variété à grappe pour les salades de crudités.
– Une variété parmi les “cœur de bœuf” pour leur goût et leur chair généreuse parfois sans pépins.
– Une ou plusieurs variétés anciennes pour leurs saveurs particulières.

Bandeau tomates

Vous allez donc vous aider des étiquettes piquées sur les barquettes pour réaliser la sélection souhaitée.
Il faut savoir qu’une quantité de 20 à 24 pieds de tomate suffit à fournir les besoins journaliers d’un foyer de trois à quatre personnes. Si vous êtes plus nombreux ou bien plus gourmands n’hésitez pas à planter un peu plus; De même si vous souhaitez cuisiner régulièrement ce généreux légume.

Vous pouvez aussi consulter ici notre tableau récapitulatif des caractéristiques des variétés de tomates produites dans nos serres.

Quand planter ses tomates ? Quelle est la meilleure période pour planter ses tomates ?

Les tomates peuvent être plantés dès le mois de mars si vous les démarrez sous serre ou sous abri.
Pour une plantation en pleine terre il est possible de commencer dès la fin mars si vous les protégez du froid. Plusieurs moyens sont possibles : Le principe est de reproduire les conditions d’une mini serre.
La pose de “cloches” sur chaque pied est efficace mais nécessite de la soulever le matin et de la remettre en place le soir lors de journées ensoleillées pour que la plante ne brûle pas. En effet la température sous cloche peut monter très rapidement en plein soleil et le mois de mars est bien connu des jardiniers pour ses coups de soleil violents entre les giboulées. La consigne est la même pour les plants démarrés sous châssis ou mini tunnels.

Comment planter ses tomates ? Dans quel sol et à quelle distance ?

Tout d’abord le terrain doit avoir été ameubli soit en bêchant soit en le retournant avec un engin mécanique mais pas trop profond. Une profondeur de 20 à 25 cm permettra aux racines de bien se développer. Un sol riche en éléments nutritifs sera nécessaire car la tomate est une plante à pousse rapide gourmande en nutriments. Aussi vous en profiterez pour y incorporer des matières organiques (fumier, humus, guano, etc…) et un engrais spécial tomates.
Ensuite tracer des rangs espacés de 50 cm. Sur ces rangs les plants seront repiqués tous les 40 cm. Tuteurez chaque pied.
Certains jardinier créent de légères rigoles entre les rangs afin de faciliter l’arrosage par ruissellement quand le jardin est légèrement en pente. D’autres aménagent une cuvette au pied de chaque pied pour créer une retenue d’eau.

Toujours planter une motte humide ! Si la motte est trop sèche alors trempez la une minute dans un seau d’eau.
Il ne faut pas hésiter à enterrer le collet si le plant est très fort mais si il s’agit d’un jeune plant peu développé il vaut mieux le planter au niveau du sol.
Pour protéger vos tomates des maladies cryptogamiques auxquelles elles sont très sensibles vous pouvez piquer un petit morceau de cuivre en travers du pied 2 cm au dessus du collet. D’anciens fils électriques dénudés coupés en bouts de 3 cm feront l’affaire.

Une fois tous les plants en terre, vous mettrez un peu d’eau à chaque pied. Un arrosage est toujours nécessaire après la plantation car cela permet à la terre de venir se coller aux racines et la reprise s’en trouve facilitée.

Bandeau tomate greffee

Attendez que les pieds soient bien développés avec plusieurs grappes de fruits pour apporter un engrais spécial tomates.
En outre il conviendra de passer une fois par semaine pour ôter les herbes indésirables.
Tout au long de la culture vous pouvez protéger vos plants des maladies en utilisant un produit bio sans danger pour la récolte comme le purin d’orties.

Comment tailler ses tomates ?

Quand vos pieds de tomates commenceront à produire des bourgeons à la base de chaque feuille il conviendra de les ôter. De même quand vous compterez cinq grappes sur un pied vous pourrez enlever les trois à quatre feuilles du bas pour que le soleil atteigne les fruits plus facilement. Certains jardiniers coupent la tête de leurs pieds de tomates quand ceux ci arrivent à cinq grappes afin de concentrer la sève sur les fruits plutôt que sur la pousse des feuilles de pointe. Cela permet de récolter plus vite les derniers fruits avant les gelées de septembre.

Quand les premiers froids arriveront vous pourrez récolter tous les fruits restant y compris ceux qui sont verts et les entreposer sur une planche de bois ou une étagère bien au sec.
Ils continueront d’y mûrir pour les plus avancés et vous pourrez utiliser les derniers pour réaliser vos confitures de tomates vertes. A vos recettes !

Un exemple de recette simple pour une cuisine facile:

http://www.marmiton.org/recettes/recette_tomates-farcies-facile_63622.aspx

Nous vous remercions de nous suivre et de nous faire confiance. Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles et nous vous donnons rendez vous dans les semaines qui viennent pour un prochain article.

Pour consulter nos conseils de culture afin de bien planter les tomates, vous pouvez visualiser la vidéo conseil en cliquant ou en recopiant le lien ci après :

Les artichauts

Bonjour, Voici un article sur les artichauts. C’est une fiche conseil que vous pourrez commenter et compléter pour ceux qui le souhaitent.

Les artichautsartichaut amethyst detail b

L’artichaut vert ou violet est une plante dont la culture n’est pas si compliquée qu’on le pense.
Largement apprécié des gourmets qui le préfèrent juste avec une petite vinaigrette méditerranéenne ou bien accompagné d’une sauce à base de crème fraiche épaisse, ce légume est en fait une plante dont nous consommons la fleur (que nous récoltons au stade de bouton floral).

Vous pourrez choisir des variétés d’artichaut vert ou violet mais n’hésitez pas à planter quelques pieds de chaque avec une préférence pour les plants issus de la multiplication « in vitro » qui sont plus productifs car mieux sélectionnés.
Si vous êtes nombreux ou bien gourmands, n’hésitez pas à planter un peu plus; De même si vous souhaitez inviter régulièrement des amis autour d’une bonne table.

Bien choisir ses variétés :

Vous pouvez faire un choix classique comme le sempiternel « camus de Bretagne » qui est excellent mais peut être serait il intéressant de planter d’autres variétés comme le « vert de Laon » et le « violet de Provence ».
multiplier les variétés c’est s’offrir plus de choix et plus de découverte.

Comment planter un artichaut ?

L’artichaut peut se planter à partir d’un plant en pot ou bien d’une bouture d’œilleton. Il est aussi possible de tenter un semis mais alors il faudra le commencer beaucoup plus tôt.

Bien préparer le sol est le premier acte indispensable : La terre doit être bien amendée en matières organiques et en engrais naturels. le sol bien ameubli, humide, drainant et travaillé en profondeur recevra les plants. Une distance de 80 cm à 1 m est généralement observée entre deux pieds et au minimum de 1m entre deux rangs pour ceux qui en plantent beaucoup. La plante est grosse et a besoin de place pour bien se développer.

Dans un jardin amateur quelques pieds (6 à 8) suffisent pour satisfaire les besoins d’une famille.

Une fois tous les plants en terre, vous mettrez un peu d’eau à chaque pied. Un arrosage est toujours nécessaire après la plantation car cela permet à la terre de venir se coller aux racines et la reprise s’en trouve facilitée.

Quand planter ses artichauts ? Quelle est la meilleure période pour planter ses artichauts ?

Plantez les au printemps si vous résidez dans une région aux hivers froids, et à l’automne si vous jouissez d’hivers plus cléments.
Attention ! Planter en automne présente tout de même quelques risques si l’hiver est rude et/ou précoce. Ne pas oublier de bien pailler pour protéger du froid.

Quand récolter ses artichauts ?

Pour savoir si un artichaut est bon pour la récolte il suffit de tester si l’écaille se casse lorsqu’on la tire vers l’arrière.
La première année la récolte s’effectuera en fonction de la plantation. La plantation peut être effectuée soit au printemps (mars / avril) pour une récolte en août /septembre, soit en automne (septembre / octobre) pour une récolte plus précoce.
Les années suivantes, en fonction des variétés, vous récolterez sur une période qui ira de mai à septembre.
Les plants les plus jeunes en début de saison peuvent être consommés crus car ils sont beaucoup plus tendres. Les plus avancés se mangeront cuits.

Entretien, conseils de culture :

Il conviendra de passer une fois par semaine pour ôter les herbes indésirables.
Tout au long de la culture vous pouvez protéger vos plants des maladies en utilisant un produit bio sans danger pour la récolte comme le purin d’orties ou la bouillie bordelaise.

Bien pailler en hiver car les gelées de plus de – 5 ° peuvent être fatales.

Comment cuisiner ses têtes d’artichaut ?

Il y a de nombreuses façon de cuisiner les artichauts depuis la simple cuisson accompagnée de sa sauce (vinaigrette ou crème fraiche) en passant par des mises en scène culinaires plus élaborées.

Notre coup de cœur parmi les recettes à base d’artichaut : Cliquez ici !

Nous vous remercions de nous suivre et de nous faire confiance.

Bienvenue

Bonjour à tous.
Voici ouvert le Blog d’Horti Sologne.
Vous pourrez ici poster vos commentaires et vos suggestions concernant tout ce qui a trait au jardin.
je souhaite que cette communauté soit ouverte et active.
Cet espace d’expression est créé dans l’espoir de transmettre le savoir entre participant néophyte et jardinier aguerri.

Pour démarrer bientôt un article sur les Artichauts.