Archives pour l'étiquette recolter

Le poireau

Voici un article à propos de ce légume si simple à cultiver. Le poireau !

Voici quelques renseignements utiles pour tous ceux qui ne connaissent pas bien ce légume :

Le poireau est un aliment excellent pour la santé !  Peu énergétique, et bien pourvu en vitamines et minéraux très variés, il participe à la diversification de nos apports nutritionnels en respectant notre souci de limiter l’apport calorique alimentaire.

Bien préparer le sol ! Plantez vos poireaux tous les 10 cm dans un sol frais, profond et riche en humus.

Quand récolter ses poireaux ?  Récolter au fur et à mesure des besoins. Ce légume rustique résiste facilement aux gelées. Avant les gelées, pour faciliter l’arrachage, couvrir de paille ou de feuilles mortes.

Bien arroser pour mieux protéger ! Le plant de poireau se butte environ 3 semaines après la plantation et plusieurs fois si nécessaire durant la culture, de façon à obtenir un fût bien blanc et le plus long possible.

Lors de la culture, l’arrosage doit être abondant.
Pour vous protéger du ver du poireau, de nombreux jardiniers conseillent de mettre un verre d’eau de javel dans votre arrosoir et d’en asperger vos poireaux. Dans la mesure du possible il est déconseillé d’effectuer des arrosages aériens ! préférez les arrosages au sol. En effet, le ver du poireau se déclare quand l’insecte pondeur dépose ses œufs dans l’eau résiduelle à la base des feuilles.

Ces conseils nous sont délivrés par Cécile ! Retrouvez Cécile et Rolland Motte dans Les vidéos conseils d’ Horti Sologne.

Les Aubergines

Voici un article à propos de ce légume si agréable à utiliser en cuisine. L’aubergine !

Voici quelques renseignements utiles pour tous ceux qui ne connaissent pas bien ce légume :

L’aubergine est un aliment excellent pour la santé !  Elle présente en effet une bonne densité en minéraux (notamment en potassium) et en vitamines (essentiellement hydrosolubles). Elle fournit également une quantité intéressante de fibres bien tolérées par les intestins.

Bien préparer le sol ! Plantez les aubergines dans un sol frais, profond et riche en humus et à 40 cm de distance.
L’aubergine aime le plein soleil.

Protéger et tailler pour une meilleure récolte ?  Pour éloigner les pucerons, vous pouvez planter dans votre jardin des capucines. Le puceron est attiré par son odeur.
Taille : Éliminez les pousses latérales, et pincez (taillez) au-dessus de la 2ème fleur. Conservez les 3 ou 4 rameaux latéraux qui poussent alors, et pincez-les à leur tour dès qu’ils portent 2 fleurs, juste au dessus d’une feuille. Vous limiterez ainsi la récolte à environ 8 fruits, ce qui est optimal pour un pied normal.

Récolte : Les aubergines se récolte au moins 3 mois après plantation.
Ne tardez pas à les récoltez car une fois qu’elles deviennent marron, leur chair durcit.

Mais aussi : Plus l’aubergine est longue, plus elle demande de soleil.
La plupart des variétés vendues sont demi longues. La plupart des aubergines germe à partir de 20°C.
Les variétés hybrides F1 sont nettement plus productives (10 fois plus de fruits au m²) et vigoureuses.

 

Ces conseils nous sont délivrés par Cécile ! Retrouvez Cécile et Rolland Motte dans Les vidéos conseils d’ Horti Sologne.

Les fraisiers

Les fraisiers 

La fraise est un fruit si appétissant qu’il n’est pas besoin d’être gourmand pour vouloir en récolter dans son propre jardin. Pas besoin non plus d’être un jardinier confirmé pour réussir cette culture.
Pour commencer il convient de bien identifier vos besoins et donc d’acheter les variétés qui répondront à vos désirs.

Bien choisir ses variétés de fraise : 

Vous voici donc en rayon dans le magasin devant la large gamme qui vous est proposée. Pour obtenir une récolte depuis les premiers rayons du soleil de mars jusqu’aux frimas d’automne il faudra choisir :

– Une variété précoceArticle fraise cirafine [500x 500]
– Une ou deux variétés productives remontantes ou non
– Un variété tardive et résistante

Vous allez donc vous aider des étiquettes piquées sur les barquettes pour réaliser une sélection adaptée.
Il faut savoir qu’une quantité de 24 plants de fraisier suffit à fournir les besoins journaliers d’un foyer de trois à quatre personnes. Si vous êtes plus nombreux ou bien plus gourmands n’hésitez pas à planter un peu plus; De même si vous souhaitez cuisiner régulièrement des pâtisseries.

Vous pouvez aussi consulter ici notre tableau récapitulatif des caractéristiques des dix huit variétés de fraisier produites dans nos serres.

Quand planter ses fraisiers ? Quelle est la meilleure période pour planter ses fraisiers ?

Les fraisiers peuvent être plantés indifféremment au printemps ou en automne.
A l’automne, une plantation au plus tard début novembre permettra une récolte à partir d’avril l’année suivante. (mars pour les variétés précoces plantées sous abri). Cependant une plantation dès la mi-août permet de récolter dès la fin septembre jusqu’aux gelées.

Comment planter ses fraisiers ? Dans quel sol et à quelle distance ?

Tout d’abord le terrain doit avoir été ameubli soit en bêchant soit en le retournant avec un engin mécanique. Une profondeur de 25 cm permettra aux racines de bien se développer. Un sol riche en éléments nutritifs sera nécessaire car le fraisier est une plante gourmande. Aussi vous en profiterez pour y incorporer des matières organiques (fumier, humus, guano, etc…)
Ensuite tracer des rangs espacés de 50 cm. Sur ces rangs les plants seront repiqués tous les 30 cm.
Certains jardinier créent ces rangs légèrement en butte afin que les fraises ne soient pas cachées sous le feuillage car une bonne ventilation protège des maladies cryptogamiques (pourriture entre autres).
Toujours planter une motte humide ! Si la motte est trop sèche, alors trempez la une minute dans un seau d’eau.
Il ne faut pas enterrer le collet du fraisier mais il doit encore moins dépasser de la terre.


Une fois tous les plants en terre, vous mettrez un peu d’eau à chaque pied. Un arrosage est toujours nécessaire après la plantation car cela permet à la terre de venir se coller aux racines et la reprise s’en trouve facilitée.

Attendez que les pieds soient gorgés de fruits pour apporter un engrais spécial fraisier.Article fraise magnum barquette [500x 500]
En outre il conviendra de passer une fois par semaine pour ôter les herbes indésirables.
Tout au long de la culture vous pouvez protéger vos plants des maladies en utilisant un produit bio sans danger pour la récolte comme le purin d’orties.

Comment tailler ses fraisiers ?

A un certain stade de développement, le fraisier laisse pousser de longues tiges au bout desquelles se développe un petit plant. Ce plant s’appelle un stolon. Il s’agit pour la plante d’un moyen de reproduction par marcotte aérienne. Ce stolon doit être retiré pour que le fraisier concentre sa sève dans les fruits.


Si vous le laissez, il va créer un nouveau pied de fraisier et comme tous les pieds produisent chacun beaucoup de stolons votre jardin sera bientôt envahi.

Nous vous remercions de nous suivre et de nous faire confiance. Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles et nous vous donnons rendez vous dans les semaines qui viennent pour un prochain article.

Pour consulter nos conseils de culture afin de bien planter les fraisiers, vous pouvez visualiser la vidéo conseil en cliquant ou en recopiant le lien ci après :

Les tomates

La tomate est l’amie fidèle du cuisinier. C’est un légume fruit qui se présente sous diverses formes pour autant d’usages. Tous les gourmands connaissent bien ce légume qui enchante nos assiettes toute la belle saison. Catégorie greffes [500x 500]Aussi, il est très courant de constater que le jardinier débutant sélectionne la tomate parmi les premiers légumes à produire dans son propre jardin. Mais heureusement nul besoin d’être un jardinier confirmé pour réussir cette culture.
Pour commencer il convient de bien identifier vos besoins et donc d’acheter les variétés qui répondront à vos désirs; Et le choix est grand ! De la tomate apéritive aux variétés anciennes en passant par les grosses rouges à farcir.

Bien choisir ses variétés :

Vous voici donc en rayon dans le magasin devant la large gamme qui vous est proposée. Pour obtenir une récolte précoce et qui comblera les besoins du (de la) cuisinier(ère) il vous faudra choisir parmi les catégories suivantes:

– Une variété précoce
– Une ou deux variétés de mini fruits pour l’apéritif : cerises, poires, rouges ou jaunes.
– Une variété à gros fruits réguliers pour farcir : rouge et/ou jaune.
– Une variété à grappe pour les salades de crudités.
– Une variété parmi les “cœur de bœuf” pour leur goût et leur chair généreuse parfois sans pépins.
– Une ou plusieurs variétés anciennes pour leurs saveurs particulières.

Bandeau tomates

Vous allez donc vous aider des étiquettes piquées sur les barquettes pour réaliser la sélection souhaitée.
Il faut savoir qu’une quantité de 20 à 24 pieds de tomate suffit à fournir les besoins journaliers d’un foyer de trois à quatre personnes. Si vous êtes plus nombreux ou bien plus gourmands n’hésitez pas à planter un peu plus; De même si vous souhaitez cuisiner régulièrement ce généreux légume.

Vous pouvez aussi consulter ici notre tableau récapitulatif des caractéristiques des variétés de tomates produites dans nos serres.

Quand planter ses tomates ? Quelle est la meilleure période pour planter ses tomates ?

Les tomates peuvent être plantés dès le mois de mars si vous les démarrez sous serre ou sous abri.
Pour une plantation en pleine terre il est possible de commencer dès la fin mars si vous les protégez du froid. Plusieurs moyens sont possibles : Le principe est de reproduire les conditions d’une mini serre.
La pose de “cloches” sur chaque pied est efficace mais nécessite de la soulever le matin et de la remettre en place le soir lors de journées ensoleillées pour que la plante ne brûle pas. En effet la température sous cloche peut monter très rapidement en plein soleil et le mois de mars est bien connu des jardiniers pour ses coups de soleil violents entre les giboulées. La consigne est la même pour les plants démarrés sous châssis ou mini tunnels.

Comment planter ses tomates ? Dans quel sol et à quelle distance ?

Tout d’abord le terrain doit avoir été ameubli soit en bêchant soit en le retournant avec un engin mécanique mais pas trop profond. Une profondeur de 20 à 25 cm permettra aux racines de bien se développer. Un sol riche en éléments nutritifs sera nécessaire car la tomate est une plante à pousse rapide gourmande en nutriments. Aussi vous en profiterez pour y incorporer des matières organiques (fumier, humus, guano, etc…) et un engrais spécial tomates.
Ensuite tracer des rangs espacés de 50 cm. Sur ces rangs les plants seront repiqués tous les 40 cm. Tuteurez chaque pied.
Certains jardinier créent de légères rigoles entre les rangs afin de faciliter l’arrosage par ruissellement quand le jardin est légèrement en pente. D’autres aménagent une cuvette au pied de chaque pied pour créer une retenue d’eau.

Toujours planter une motte humide ! Si la motte est trop sèche alors trempez la une minute dans un seau d’eau.
Il ne faut pas hésiter à enterrer le collet si le plant est très fort mais si il s’agit d’un jeune plant peu développé il vaut mieux le planter au niveau du sol.
Pour protéger vos tomates des maladies cryptogamiques auxquelles elles sont très sensibles vous pouvez piquer un petit morceau de cuivre en travers du pied 2 cm au dessus du collet. D’anciens fils électriques dénudés coupés en bouts de 3 cm feront l’affaire.

Une fois tous les plants en terre, vous mettrez un peu d’eau à chaque pied. Un arrosage est toujours nécessaire après la plantation car cela permet à la terre de venir se coller aux racines et la reprise s’en trouve facilitée.

Bandeau tomate greffee

Attendez que les pieds soient bien développés avec plusieurs grappes de fruits pour apporter un engrais spécial tomates.
En outre il conviendra de passer une fois par semaine pour ôter les herbes indésirables.
Tout au long de la culture vous pouvez protéger vos plants des maladies en utilisant un produit bio sans danger pour la récolte comme le purin d’orties.

Comment tailler ses tomates ?

Quand vos pieds de tomates commenceront à produire des bourgeons à la base de chaque feuille il conviendra de les ôter. De même quand vous compterez cinq grappes sur un pied vous pourrez enlever les trois à quatre feuilles du bas pour que le soleil atteigne les fruits plus facilement. Certains jardiniers coupent la tête de leurs pieds de tomates quand ceux ci arrivent à cinq grappes afin de concentrer la sève sur les fruits plutôt que sur la pousse des feuilles de pointe. Cela permet de récolter plus vite les derniers fruits avant les gelées de septembre.

Quand les premiers froids arriveront vous pourrez récolter tous les fruits restant y compris ceux qui sont verts et les entreposer sur une planche de bois ou une étagère bien au sec.
Ils continueront d’y mûrir pour les plus avancés et vous pourrez utiliser les derniers pour réaliser vos confitures de tomates vertes. A vos recettes !

Un exemple de recette simple pour une cuisine facile:

http://www.marmiton.org/recettes/recette_tomates-farcies-facile_63622.aspx

Nous vous remercions de nous suivre et de nous faire confiance. Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles et nous vous donnons rendez vous dans les semaines qui viennent pour un prochain article.

Pour consulter nos conseils de culture afin de bien planter les tomates, vous pouvez visualiser la vidéo conseil en cliquant ou en recopiant le lien ci après :